Exposition-vente à la galerie Huberty & Breyne

« …

À l’occasion de la sortie du nouvel album de Jean-Claude Servais, « Le Loup m’a dit », la galerie Huberty & Breyne propose une large rétrospective consacrée à un auteur qui s’est illustré depuis plus de 45 ans : du Journal Spirou aux pages d’À Suivre…, de son captivant trait encré chez Casterman à des planches plus délicatement réalisées au crayon au sein de la prestigieuse collection Aire Libre.

La nature a toujours été au cœur de l’œuvre de Jean-Claude Servais, mais ce sont surtout l’humanité des personnages, et sa retranscription de sentiments forts et authentiques qui ont marqué plusieurs générations de lecteurs.

Dans l’esprit de cette rétrospective, la galerie Huberty & Breyne expose les toutes premières planches publiées de l’auteur en 1975, au sein de la rubrique Carte blanche du Journal Spirou. Ensuite, les planches choisies au sein de tous les grands albums de Jean-Claude Servais retracent le cheminement d’une carrière mémorable : La Tchalette, Isabelle, L’Almanach, l’incontournable Tendre Violette, Lova, La Petite Reine, Déesse blanche, Déesse noire ainsi que les nombreuses histoires touchantes de La Mémoire des Arbres.

Les années 2000 marquent un tournant dans le travail de Servais : il abandonne l’encre pour ne plus travailler qu’au crayon. Ses très grandes planches témoignent de son implication dans cette nouvelle technique de réalisation : Le Jardin des Glaces, Orval, Godefroid de Bouillon, Le Dernier Brame, Les Chemins de Compostelle, Le Chalet bleu et Le Fils de l’ours. Jusqu’aux dernières planches du Loup m’a dit qui vient de paraître, Servais témoigne de son amour de la nature, que cela soit avec les animaux ou les forêts qui encadrent sa région qu’il affectionne particulièrement.

Composée d’une centaine de planches, mais également de couvertures originales et de grandes illustrations, cette rétrospective exhume les pièces les plus marquantes d’un auteur dont l’œuvre n’a cessé de gagner en profondeur.

Avant-première : le jeudi 29 octobre 2020.

Mise en ligne des œuvres à partir du vendredi 30 octobre 2020.

… »

Plus d’information sur le site de la galerie



Chargement de la conversation